Ame gone

 

 

 

Entre la Saône, le Rhône et moi

C’est une histoire qui roule, qui roule

Sur les quais de Saint-Jean, la soie

Sur les collines dans leurs traboules

 

Les mois de décembre aux bougies

Il y’a du monde plein les bouchons

La ville rugit, le ciel rougit

Au cœur des bals et des lampions

 

Ame gone, âme gone, mais je reviens

Tous mes chemins se croisent ici

Ame gone, âme gone, quand tu nous tient

C’est pour de bon, c’est pour la vie

 

Entre Perrache et La Part-Dieu

Aux heures de pointe en tutu blanc

J’apprivoisais l’oiseau de feu

Dans l’opéra de mes dix ans

 

Je joue marelles et panoplies

Je rêve princesses et note bleue

Comme dans un film de Jacques Demy

Je suis la fée, c’est merveilleux

 

Ame gone, âme gone, mais je reviens…

 

Entre les alpes et la grande bleue

Y’a aussi ce pont d’Avignon

C’était écrit entre nous deux

Elle est à nous cette chanson

 

Ame gone, âme gone, mais je reviens…